TRAITEMENTS


NATUROPATHIE ET HOMÉOPATHIE

__________

“Vers une médecine collaborative et intégrative ; conjuguer médecine conventionnelle et médecine complémentaires, c’est une nouvelle façon de concevoir les soins de santé. Elle permet d’unir différentes formes de thérapies issues autant de la médecine conventionnelle qu’alternative afin de prodiguer les meilleurs soins au client, de maintenir la santé et d’améliorer le bien-être d’une personne ; c’est une approche focalisée sur la personne qui est prise dans sa globalité. A cela, nous y ajoutons le volet éducatif, formation afin que chacun obtienne des informations justes et puisse faire des choix éclairés.”

La naturopathie

Bien des définitions existent, mais pour faire simple, la Naturopathie est tout bonnement l’art de rester en bonne santé. C’est prendre soin de soi par des moyens naturels et être à nouveau l’acteur principal de sa santé. 

Cette médecine ancestrale de bon sens propose un ensemble de méthodes naturelles de santé afin d’optimiser son capital vital.

Au-delà des définitions qui caractérisent la Naturopathie, il faut retenir que cette pratique est l’une des voies qui mènent à la santé et au mieux-être en complémentarité des autres.

Selon ANPQ la naturopathie est :

  • Préventive :  Ayant pour but de maintenir l’état d’homéostasie du corps. Les lois relatives à la biologie embrassent les principes mécaniques, mentaux et physiologiques de la vie et maintiennent un équilibre normal à l’intérieur du corps. Toute déviation de cet équilibre normal affaiblit la santé et/ou provoque une maladie.
  • Curative: Démontrant son efficacité lors des périodes de perturbation ou de débalancement, tel une maladie, un accident, un processus de maternité, un moment de stress inhabituel etc., en aidant le corps à catalyser ses forces vers un retour à cet état de stabilité tant recherché par le corps.
  • En plus d’intervention. Pouvant contribuer à stabiliser et à ramener à la normal un état de crise lors d’évènements précis qu’ils soient prévus ou accidentels.


Son but restant toujours « d’aider le corps humain à conserver la santé par l’application des agents naturels en conformité avec les lois biologiques, promouvant ainsi la possibilité du corps à vivre par adaptation ou par restauration des fonctions normales.»

 Mémoire présenté au gouvernement fédéral par la Canadian Naturopathic Association, 1962.

En pratique

Une visite chez un naturopathe ressemble à une visite dans une clinique classique. Toutefois, le naturopathe vous posera plus de questions sur votre santé générale, votre mode de vie, vos habitudes alimentaires et même votre niveau de stress au travail.

En fait, il tentera de découvrir les causes profondes de votre malaise avant d’intervenir. Par exemple, un mal de tête récurrent ne sera pas traité a priori avec des analgésiques. Avant de proposer un traitement, le naturopathe va rechercher d’où provient le mal de tête. La cause peut être un trouble musculosquelettique, un problème nutritionnel (par exemple, un faible taux de sucre), un manque de sommeil ou un stress excessif. Bien sûr, les traitements offerts seront conformes à l’approche naturopathique.

 

Le statut actuel de la naturopathie

selon PasseportSAnté

Dans cinq provinces canadiennes (la Colombie-Britannique, le Manitoba, la Nouvelle-Écosse, l’Ontario et la Saskatchewan) et une douzaine d’États américains, ainsi qu’en Australie, en Israël et dans quelques autres pays, on a commencé à autoriser les naturopathes à pratiquer une médecine de première ligne. Ils sont donc habilités à poser des diagnostics, à commander des analyses et des tests (radiographies, analyses de sang ou d’urine, etc.), à prescrire des traitements, à prodiguer des soins et à diriger les patients vers des médecins spécialistes.

Au Québec et dans la plupart des pays francophones d’Europe, la naturopathie n’est pas officiellement reconnue. Des associations de naturopathes travaillent toutefois en ce sens. Pour le moment, on peut y utiliser le titre de naturopathe, mais il ne désigne pas nécessairement des thérapeutes possédant une formation complète. De plus, leur pratique professionnelle n’est généralement pas soumise à des règles strictes. Ces naturopathes – quelle que soit la valeur de leur formation et de leurs compétences – ne sont pas autorisés à poser de diagnostics ni à prescrire de traitements médicaux. Ils ne peuvent qu’agir en tant que conseillers en santé, en complément des soins fournis par des professionnels de la santé dûment licenciés.

Parmi les outils privilégiés de la naturopathie, on retrouve, entre autres, la phytothérapie, la nutrition, l’homéopathie, l’aromathérapie, les manipulations physiques, les techniques de gestion du stress et plusieurs autres.

Qu’est-ce que l’homéopathie ?

L’homéopathie est une méthode thérapeutique qui repose sur trois principes fondamentaux :

  • La similitude
  • Les dilutions-dynamisation
  • La globalité

 

Proposé par Samuel Hahnemann en 1796, le mot homéopathie vient de “homoios” (semblable) et “pathos” (douleur ou maladie).

 

La similitude

Un produit toxique provoque des lésions. Ce même produit, préparé selon les techniques homéopathiques, sera capable de traiter un malade qui présente des lésions du même type. Par exemple :

  • Une piqûre d’abeille provoque une lésion œdémateuse, une rougeur et des douleurs brûlantes qui sont soulagées par le froid.
  • En homéopathie, Apis est utilisée. Elle est préparée à partir de l’abeille entière. Apis  soulagera les œdèmes rosés, chauds, soulagés par les applications froides, quelle que soit leur origine : infectieuse, rhumatismale, piqûres d’insecte..ect..


Les dilutions-dynamisation

Il s’agit du mode de préparation des remèdes homéopathiques qui consiste à diluer la substance souche dans un volume de liquide plusieurs fois, en fonction de la dilution souhaitée. Entre chaque dilution, le mélange obtenu doit être agité une centaine de fois. C’est la succussion qui parfait la dilution. Il existe plusieurs modes de préparation. L’association dilution/succussion est appelée dynamisation. 

La globalité

L’homéopathe ne considère pas la maladie ou la lésion, mais le malade dans son ensemble. L’homéopathie est un traitement pour la personne malade et non de la maladie. Deux personnes atteintes d’un rhume auront certainement deux traitements différents adaptés pour chacun.

De quoi sont faits les médicaments homéopathiques ?

  • De végétaux.
  • De substances animales.
  • De substances minérales.
  • De substances d’origine humaine.
  • De substances de synthèses : des médicaments modifiés de façon homéopathique.

 

Comment sélectionner un remède :

Le médecin ou le thérapeute homéopathe définit la maladie ou les symptômes par plusieurs critères afin de sélectionner le remède adapté:

  • La nature du mal
  • Le type de douleur s’il y a lieu (brûlure, tiraillement, piqûre ou autres)
  • La localisation et les irradiations.
  • Le mode d’apparition de la maladie (brutale ou progressive)
  • Les éléments déclencheurs
  • Le rythme des manifestations (quotidiennes ou annuelles)
  • Les autres problèmes qui accompagnent la maladie (troubles digestifs, troubles du sommeil ou autres causes)
  • L’horaire des crises
  • Les circonstances aggravantes ou d’amélioration des symptômes (la chaleur, l’humidité ou la pleine lune ect….)

 

Comment prendre les remèdes ?

  • Quelle que soit leurs formes  (granules, globules, comprimés, poudre ou solutions) il faut laisser fondre les remèdes sous la langue, puisque c’est la voie d’administration la plus simple et la plus efficace.
  • Sous la forme de suppositoires, ils sont très efficaces, mais moins commodes à utiliser.


Pour que l’absorption soit optimale par voie sublinguale

  • Il faut que la bouche soit vierge de toutes traces d’aliments ou de boissons.
  • L’idéal est prendre le remède 10 minutes avant un repas ou 1 heure après. Ce délai est aussi valable pour la cigarette, le café ou toutes autres boissons, mis à part l’eau.
  • Pour des raisons évidentes d’hygiène, il faut éviter de toucher les médicaments avec les doigts. Surtout en granule, car le produit homéopathique est imprégné à la surface seulement.


Les traitements homéopathiques et allopathiques sont-ils compatibles?

En général, il n’y a pas de contre-indication concernant la prise simultanée de médicaments allopathiques et homéopathiques. En cas de doutes, votre médecin et votre pharmacien sont là pour vous conseiller.
Même si l’homéopathie est capable de soigner à elle seule de nombreuses affections. Votre professionnel de la santé peut vous conseiller de consulter votre médecin afin d’obtenir des prescriptions médicamentés autres que des médicaments homéopathiques. Ces différents médicaments peuvent être complémentaires.

Les médicaments homéopathiques sont-ils sécuritaires?

Les médicaments homéopathiques n’ont aucune toxicité chimique ni aucun contre-indication connue. Les femmes enceintes, les nourrissons et les personnes âgées peuvent être soignés par l’homéopathie.

Les femmes enceintes peuvent-elles être soignées par homéopathie?

Comme pour toutes les formes de médications, les femmes enceintes doivent consulter un praticien de la santé avant l’utilisation.

Peut-on soigner les animaux par homéopathie?

Depuis plus de 150 ans, les médicaments homéopathiques sont utilisés pour soigner les animaux de compagnie, d’élevage, de compétition et même les animaux sauvages. Les éleveurs et les amis des animaux sont de plus en plus nombreux à adopter cette pratique. Les médicaments homéopathiques permettent de soigner les animaux de façon efficace, sans accoutumance.

Puis-je prendre plusieurs médicaments homéopathiques en même temps?

Oui, il n’y a aucune contre-indication à prendre plusieurs médicaments homéopathiques en même temps.

Ma spécialité : les magistrales

Définition d’une magistrales

Les préparations magistrales en homéopathie sont des médicaments préparés à partir d’une souche particulière. Elles peuvent être composées d’une seule souche (préparation magistrale unitaire) ou de plusieurs (préparations magistrales complexes). Elles sont préparés uniquement sur recommandation par une pharmacie, un magasin naturel ou un thérapeute certifié par un laboratoire Homéopathique.

Il peut s’agir d’une dilution particulière ou d’une souche courante, comme arnica, ou d’une souche particulière, telle que l’isothérapie, l’organothérapie, la lithothérapie ou le sel de Schuessle.

Chaque préparation magistrale doit s’accompagner d’une recommandation d’un thérapeute et de la fourniture de la souche nécessaire à sa fabrication

Oui, l’homéopathie est une médecine efficace pour tous!

Allergies, stress, nausées… Aujourd’hui près d’un belge sur deux se soigne avec des médicaments homéopathiques ! 

Le succès des médecines naturelles ne se démentent pas.

Une étude (1) montre que nous sommes de plus en plus nombreux à être séduits par l’homéopathie. Plus précisément, 48 % des foyers interrogés utilisent des médicaments homéopathiques, tant pour les enfants (29 %) que pour les adultes (45 %), sans oublier les animaux de compagnie (20%).

1) Etude IPSOS sur « Les Belges et l’homéopathie », commandée par les Laboratoires Boiron, menée en mai 2011, en Belgique. Le panel représentatif est de 1000 hommes et femmes âgés de 18 ans et plus

Autrement dit, il s’agit de s’attaquer au mal par le mal, mais à des doses infinitésimales !

L’homéopathie est une médecine préventive et curative efficace dans la prise en charge de nombreux domaines, des maladies de la petite enfance à celles de la personne âgée, en passant par la grossesse, l’accouchement ou le stress. « Il ne sert à rien d’opposer homéopathie et allopathie dans un combat vain et stérile, le but est de repenser leur complémentarité et leur enrichissement mutuel » insiste le Docteur Antoine Demonceau.

Site de référence :   https://www.elle.be/fr/165221-oui-lhomeopathie-medecine-efficace.html

Réservez votre rendez-vous dès maintenant 450-777-0112

Téléphone
(450) 777-0112

Courriel
[email protected]

Adresse
Rue Laurent, Granby

Abonnez-vous à notre infolettre

Téléphone
(450) 777-0112

Courriel
[email protected]

Adresse
Rue Laurent, Granby

Abonnez-vous à notre infolettre